Industries des technologies matérielles & logicielles

Particulièrement vulnérables à la fraude, la contrefaçon et au piratage, les fournisseurs de solutions technologiques font face à de rudes défis

L'Internet a engendré un grand nombre d'innovations et une grande flexibilité, mais son anonymat et sa portée mondiale sont à l'origine d'activités non autorisées et même frauduleuses.

Les fabricants de matériel perdent des millions en revenus lorsque des biens contrefaits et provenant du marché gris produits à l’étranger sont vendus sur des sites d'échange B2B. Les dommages s'aggravent lorsque les grossistes achètent des biens contrefaits, puis les revendent sur des sites de ventes aux enchères et de commerce électronique. Par ailleurs, les produits authentiques obtenus par des moyens illicites sont souvent réintroduits dans la chaîne d'approvisionnement, apparaissant alors dans des vitrines autorisées et non autorisées.

Les fabricants de logiciels font face aux mêmes défis, en plus des menaces liées à la nature téléchargeable de leurs produits. Les logiciels piratés sont vendus par l'intermédiaire de réseaux poste à poste et de sites de commerce électronique et de ventes aux enchères. Le nombre de logiciels piratés est stupéfiant : la Business Software Alliance (BSA) estime que plus d'un tiers de tous les logiciels installés sur des ordinateurs personnels sont obtenus de manière illégale.

Et comme si cela ne suffisait pas, les fraudeurs impliqués exploitent les marques fabriquées avec le plus grand soin (utilisant des spams, des noms de domaine squattés et autres formes d'utilisation abusive des marques) pour attirer les consommateurs. Le résultat ? Des milliards de dollars volés aux détenteurs de marques légitimes, un fléchissement de la demande et une dégradation des relations avec les canaux, ainsi qu'une hausse des coûts liés au service clientèle et à la responsabilité produits, tandis que les consommateurs se retrouvent avec des biens de qualité médiocre (même dangereux).

Les entreprises de technologie peuvent récupérer leurs marques, canaux et revenus en prenant des mesures décisives, proactives et globales. MarkMonitor® peut vous aider.

MarkMonitor au travail


Un fournisseur mondial de produits technologiques d'une même marque proposant plusieurs gammes de produits lutte contre les ventes de contrefaçons, le marketing mensonger et les usurpateurs de marque grâce aux solutions MarkMonitor Domain Management et MarkMonitor Brand Protection™.

La détection permanente et l'application systématique entraînent une diminution
constante des ventes de contrefaçons et des utilisations abusives.

Comment MarkMonitor assure la protection des marques de matériel technologique et de logiciels sur l’Internet ?

  • Prévention des manques à gagner en identifiant et en mettant rapidement un terme aux ventes de logiciels piratés sur les sites P2P, et en ciblant les ventes de matériel de qualité médiocre sur les sites d'échange B2B, de ventes aux enchères et de commerce électronique
  • Maintien du trafic sur les canaux légitimes en éliminant le spam, le squattage de noms de domaine et autres manœuvres d'interception de trafic Internet
  • Consolidation et maintien de marques fortes sur l’Internet grâce à une gestion de portefeuilles de noms de domaine à la fois proactive et rentable
  • Réduction des fausses réclamations de garantie et des frais de service clientèle en supprimant du marché les biens contrefaits, piratés et provenant du marché gris
  • Maintien de l'intégrité des programmes de revendeurs en gérant les canaux et en prenant les mesures qui s'imposent à l'encontre des vendeurs non autorisés

Résultats

  • Diminution de 67 % du nombre de sites squattés dans le monde, ce qui a permis la récupération de 95 000 visites par jour sur les sites légitimes
  • Diminution de 62 % des cas d'utilisation inappropriée des marques, ce qui a permis de rétablir la renommée des marques et la confiance de la clientèle
  • Diminution de 82 % du nombre de référencements de contrefaçons détectés et supprimés, ce qui a permis de rediriger les recettes vers les propriétaires légitimes des marques
  • Plus de 500 000 USD par an grâce à l'arrêt des ventes de contrefaçons sur des sites d'échange B2B, ce qui a grandement amélioré le contrôle de la chaîne d'approvisionnement
Recherche Whois: