Secteurs de fabrication automobile & industrielle

Les pièces de rechange contrefaites peuvent avoir des conséquences fatales, nuire à la réputation et engendrer des pertes de revenus

Personne ne souhaiterait que la sécurité des clients qui voyagent en avion ou en voiture se voit compromise par l'utilisation de pièces non conformes. Mais selon l'association MEMA (Motor & Equipment Manufacturers Association), l'industrie automobile mondiale enregistre chaque année des pertes s'élevant à 12 milliards $USD du fait de la contrefaçon. Comme si ce n'était pas suffisant, les activités de contrefaçon entraînent 750 000 pertes d'emploi.

L'accès à Internet, dont l'anonymat et la portée mondiale en font l'outil idéal pour le trafic des pièces contrefaites et provenant du marché gris sur les sites d'échange B2B, les sites de ventes aux enchères et les sites de commerce électronique non autorisés, affecte les marges et l'intégrité des canaux de distribution légitimes. C'est d'autant plus frustrant que les arnaqueurs exploitent les marques fabriquées avec le plus grand soin (et à des coûts élevés) pour détourner le trafic Internet et perturber la chaîne d'approvisionnement.

Ces criminels s'en vont ensuite avec leurs gains obtenus illégalement, laissant les détenteurs de marques légitimes avec un fléchissement de la demande, une dégradation des relations avec les canaux et une hausse des frais de garantie et de service clientèle, sans parler de la responsabilité produits fortement mise en cause lorsque les freins, les pièces de moteur ou autres composants sont défaillants.

Heureusement, les fabricants automobiles et industriels peuvent récupérer leurs marques, leurs canaux et leurs revenus moyennant une stratégie, une technologie et une vigilance appropriées. MarkMonitor® peut vous aider.

MarkMonitor au travail


Un grand fabricant de produits industriels protège sa renommée et ses recettes grâce aux solutions MarkMonitor Brand Protection™ et MarkMonitor Domain Management ; il met ainsi fin aux ventes de biens contrefaits en ligne et réduit l'utilisation abusive de sa marque permettant de détourner le trafic des canaux de distribution autorisés.

La détection permanente ainsi que des mesures de suivi entraînent une diminution constante des ventes de contrefaçons et des utilisations abusives.

Comment MarkMonitor assure la protection des marques de fabricants en ligne ?

  • Identifier et fermer rapidement les sites qui vendent des pièces automobiles, composants d'avion et autres biens industriels contrefaits et provenant du marché gris
  • Préserver la valeur des marques et les recettes en mettant fin aux méthodes d'interception de trafic et en récupérant le trafic Internet destiné aux vendeurs légitimes
  • Réduire les fausses réclamations de garantie et les frais de service clientèle (tout en consolidant la confiance de la clientèle) en retirant des marchés en ligne les biens contrefaits et provenant du marché gris
  • Assurer de bonnes marges bénéficiaires et des relations fortes en gérant de façon efficace les différents canaux et en prenant les mesures qui s'imposent à l'encontre des vendeurs non autorisés
  • Contribuer à mettre un terme aux activités des faussaires à grande échelle en identifiant les opérateurs multicanaux et en récoltant les preuves qui permettront d'enquêter au sein des sources d'approvisionnement
  • Conserver plusieurs marques fortes en ligne grâce à une gestion proactive des portefeuilles de noms de domaine

Résultats

  • 1,2 million USD de produits contrefaits et non autorisés retirés d'un seul site de ventes aux enchères en l'espace de 6 mois seulement
  • Nombre de référencements illicites sur des sites d'échange et de ventes aux enchères divisé par quatre, ce qui a permis de récupérer des recettes légitimes
  • 60 % des sites squattés ont été fermés en moins de quatre semaines, ce qui a permis au trafic Internet précédemment détourné de trouver plus facilement des revendeurs autorisés
  • Réduction de 95 % de l'utilisation non autorisée d'images et de texte de marque faisant l'objet de droit d’auteur
Recherche Whois: