Termes relatifs aux noms de domaine

D'autres définitions sont disponibles sur :

  • Terme

    Définition

  • Bureau d’enregistrement

    Les noms de domaine sont enregistrés par le biais de nombreuses entreprises différentes connues sous le nom de « bureaux d'enregistrement ». MarkMonitor, par exemple, est un bureau d’enregistrement accrédité par l'ICANN qui privilégie exclusivement les portefeuilles de noms de domaine d’entreprise. La liste complète des bureaux d'enregistrement figure dans l'annuaire des bureaux d'enregistrement accrédités.

    Un bureau d'enregistrement demande aux individus, ou aux « titulaires », leurs coordonnées et diverses informations techniques qui permettent de conclure l'enregistrement. Le bureau d'enregistrement conserve un dossier contenant les coordonnées et envoie les informations techniques vers un annuaire central appelé « registre ». Le registre fournit aux autres ordinateurs connectés à Internet l'information nécessaire pour envoyer un email au titulaire ou pour trouver le site web du titulaire.

  • Demande de propositions (DDP)

    Une demande de propositions est émise par l'ICANN pour solliciter des applications pour un nombre limité de nouveaux noms de domaine génériques de premier niveau(gTLD). La DDP établira le processus d'application pour les nouveaux gTLD. Une copie de la DDP devrait être émise au 4é trimestre 2008 et la version définitive au 1er trimestre 2009.

  • Domaine national de premier niveau (ccTLD)

    Les domaines à deux lettres, comme .uk (Royaume-Uni), .de (Allemagne) et .jp (Japon), sont appelés « domaines nationaux de premier niveau » (ccTLD) et sont associés à un pays, un territoire ou un autre lieu géographique.

    Consultez la liste complète des ccTLD actuels sur Domaines nationaux de premier niveau de l'IANA

  • Extensions de sécurité DNS (DNSSEC)

    Les extensions de sécurité DNS (DNSSEC) s'attaquent au problème d'empoisonnement du cache DNS en fournissant un ensemble d'extensions DNS qui effectuent des contrôles d'authentification et d'intégrité des données DNS. Toutefois, DNSSEC n'est vraiment efficace que si une zone TLD particulière est protégée par le DNS, ce qui nécessite une mise en œuvre par les registres. Le registre d'intérêt public (le registre pour le domaine .org) est le premier registre à mettre en œuvre DNSSEC.

  • Fichier de zone

    Un fichier sur un serveur DNS qui désigne un nom de domaine avec tous les sous-domaines, adresses IP et serveur de messagerie associés. Un fichier de zone est aussi appelé un « tableau DNS ».

  • Fournisseur de services de règlement de différends (DRP)

    L'ICANN envisage d'utiliser des fournisseurs de services de règlement de différends indépendants pour résoudre les différends entre un opposant et un demandeur durant la phase de règlement de différends du processus d'application aux nouveaux gTLD. Une application gTLD peut être rejetée selon l'un des 4 critères suivants : 1) confusion de la série, 2) droits légaux existants, 3) moralité et ordre public, et 4) objection communautaire. 

  • Internet Assigned Numbers Authority (IANA)

    L'IANA était à l'origine chargée de l'attribution de l'espace d'adressage IP, de l'attribution des paramètres de protocole, de la gestion du système de noms de domaine et de la gestion du système de serveurs racines avant l'ICANN. L'IANA est maintenant limitée à la délégation technique de TLD et de l'espace d'adressage, et à l'attribution des paramètres de protocole sous l'ICANN.

  • Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (ICANN)

    L'ICANN est une organisation internationale à but non lucratif chargée de l'attribution de l'espace d'adressage du protocole Internet, de l'attribution des identifiants de protocole, de la gestion du système de domaines de premier niveau pour les codes génériques (gTLD) et nationaux (ccTLD), et de la gestion du système de serveurs racines.

    En tant que partenaire privé-public, l'ICANN s'engage à préserver la stabilité opérationnelle d'Internet, à promouvoir la concurrence, à obtenir une large représentation des communautés internationales d'Internet et à développer des directives appropriées à sa mission au moyen de processus ascendants basés sur des consensus.

  • Noms de domaine génériques de premier niveau (gTLD)

    La plupart des TLD contenant trois caractères ou plus sont appelés « TLD génériques » ou « gTLD ». Ils peuvent se subdiviser en deux types, les TLD « non sponsorisés » (uTLD) et les TLD « sponsorisés » (sTLD).

    De manière générale, les domaines de premier niveau non parrainés (y compris .com, .net, .org, .biz et .info) fonctionnent conformément aux directives établies par la communauté internationale d'Internet, directement par le biais du processus de l'ICANN, tandis que les domaines de premier niveau parrainés (y compris .aero, .coop, .edu, .jobs, .mobi et .museum) sont des noms de domaine spécialisés qui ont des sponsors représentant la communauté restreinte la plus étroitement liée à ces domaines de premier niveau parrainés. Le sponsor est chargé d'établir des politiques sur de nombreux sujets liés aux TLD.

    Consultez la liste complète des gTLD actuels sur Noms de domaine génériques de premier niveau de l'IANA.

  • Nom de domaine de premier niveau (TLD)

    Les domaines de premier niveau sont les noms situés en haut de la hiérarchie de dénomination du DNS. Ils apparaissent dans les noms de domaine sous forme d'une série de lettres après le dernier « . » (le plus à droite), comme « net » dans « www.example.net ». L'administrateur d'un TLD contrôle les noms de deuxième niveau qui sont reconnus dans ce TLD. Les administrateurs du « nom de domaine racine » ou de la « zone racine » contrôlent les TLD qui sont reconnus par le DNS.  De manière générale, il existe deux types de TLD : les TLD génériques (comme .com, .net, .edu) et les TLD nationaux (comme .jp, .de, and .cn).

  • Nom de domaine internationalisé (IDN)

    Un nom de domaine internationalisé est un nom de domaine Internet qui contient un ou plusieurs caractères non-ASCII. Ces noms de domaine peuvent contenir des lettres avec des signes diacritiques, comme c'est le cas dans plusieurs langues autres que l'anglais, ou des caractères ne provenant pas de l'alphabet latin, comme l'arabe, l'hébreu, le chinois ou l'hindi.

    On s'attend à ce que le processus des nouveaux gTLD comprenne des applications pour les nouveaux noms de domaine internationalisés.

  • Opérateur de registre back-end

    Consultez le registre

  • Organisation de soutien des noms génériques (GNSO)

    L'organisation de soutien des noms génériques (GNSO) donne des instructions au conseil d'administration de l'ICANN sur des questions liées aux noms de domaine génériques de premier niveau. En août 2007, le GNSO a fourni 19 recommandations et 17 instructions de mise en œuvre à l'ICANN concernant l'introduction de nouveaux gTLD dans les noms de domaine.  Ces recommandations et instructions ont été approuvées par le conseil d'administration de l'ICANN en juin 2008.

    Le GNSO est un organe constitué de 6 regroupements : le regroupement des utilisateurs d'Internet à des fins commerciales, le regroupement des registres gTLD, le regroupement des fournisseurs d'accès à Internet, le regroupement non commercial, le regroupement des bureaux d'enregistrement et le regroupement sur la propriété intellectuelle (qui représente les propriétaires de marque).

  • Protocole EPP (Extensible Provisioning Protocol)

    Le protocole EPP est un protocole utilisé par un registre et un enregistrement pour s'échanger des données spécifiques aux noms de domaine dans le but d'enregistrer et de conserver les noms de domaine. Deux protocoles sont utilisés en priorité : le protocole RRP (Registry Registrar Protocol) et le protocole EPP (Extensible Provisioning Protocol). EPP est utilisé par la plupart des opérateurs de registre gTLD, à l'exception de VeriSign. VeriSign s'est engagé par contrat à migrer le système de registre .com et .net vers le protocole qui est adopté comme norme par la communauté IETF.

  • Registre

    Le registre est la base de données principale faisant autorité et regroupant tous les noms de domaine enregistrés dans chaque nom de domaine de premier niveau. L'opérateur de registre conserve la base de données principale et génère le fichier de zone qui permet aux ordinateurs d'acheminer le trafic Internet depuis et vers les domaines de premier niveau partout dans le monde. Les utilisateurs Internet n'interagissent pas directement avec l'opérateur de registre ; les utilisateurs peuvent enregistrer des noms dans les domaines de premier niveau par l'intermédiaire d'un bureau d'enregistrement accrédité par l'ICANN.

  • Racine

    La racine est la liste qui contient les domaines de premier niveau. La racine existe au-dessus des domaines de premier niveau et définit un espace de noms de domaine précis en identifiant les serveurs DNS qui répondront avec autorité aux requêtes concernant les domaines de premier niveau. L'ICANN, par exemple, gère la racine sur laquelle circule la plus grande partie du trafic Internet. Il est possible d'avoir plus d'une racine, et en réalité, certains serveurs racines alternatifs existent, mais n'ont pas encore gagné beaucoup en popularité. La racine gérée par l'ICANN est gérée de manière centralisée, mais le service du fichier de zone racine est fourni par une série de serveurs racines différents sur le plan géographique et opérationnel.

  • Registres complets

    Dans un modèle de registres complets, toutes les informations associées aux entités enregistrées, y compris les informations techniques (telles que les informations nécessaires à la génération de fichiers de zone) et les informations sociales (comme les informations nécessaires à la mise en œuvre de pratiques opérationnelles, commerciales ou juridiques), sont stockées dans le dépôt de registre.

  • Registres légers

    Dans un modèle de registre légers, seules les données opérationnelles relatives à chaque nom de domaine (telles les informations nécessaires à la génération de fichiers de zone) sont stockées dans la base de données du registre central, tandis que les coordonnées et les informations de facturation sont conservées par le bureau d'enregistrement qui sponsorise le nom de domaine. Par conséquent, dans ce modèle, le registre connaît uniquement le lien entre un nom de domaine et un bureau d'enregistrement, ainsi que les serveurs DNS associés. Les services Whois exploités par le registre publient cette correspondance, tandis que l'identité du titulaire est publiée par le bureau d'enregistrement.

  • Serveur racine DNS

    Un serveur racine DNS est un serveur DNS qui répond aux requêtes concernant la zone racine du DNS et qui redirige les requêtes concernant un certain nom de domaine de premier niveau vers les serveurs DNS de ce TLD. Bien que tout DNS mis en œuvre localement puisse exploiter ses propres serveurs racines DNS privés, le terme « serveur racine du DNS » est généralement utilisé pour décrire les treize serveurs racines DNS les plus connus qui définissent le nom de domaine de l'espace de noms racine pour la mise en œuvre officielle internationale du système de noms de domaine sur Internet.

  • Sponsor

    Un sponsor est une organisation à laquelle on a délégué certains pouvoirs d'élaboration de politiques sur le long terme concernant l'exploitation d'un nom de domaine de premier niveau sponsorisé particulier. Le TLD sponsorisé est assorti d'une charte qui définit la raison pour laquelle il a été créé et sa mise en œuvre. Le sponsor est chargé d'élaborer des directives sur les thèmes délégués de sorte que le TLD soit exploité au profit d'un groupe défini de parties prenantes, connu sous le nom de « Communauté des domaines de premier niveau parrainés », ayant un intérêt direct dans l'exploitation du TLD. Le sponsor est également chargé de sélectionner l'opérateur de registre et, à différents niveaux, d'établir les rôles joués par les bureaux d'enregistrement et leur relation avec l'opérateur de registre. Le sponsor doit exercer les pouvoirs qui lui ont été confiés conformément aux normes d'équité et d'une manière représentative de la communauté des domaines de premier niveau parrainés.

  • Système d'enregistrement partagé (SRS)

    Le système d'enregistrement partagé (SRS) est le logiciel fourni par un registre pour faciliter l'enregistrement des noms de domaine, la mise à jour des serveurs DNS et des coordonnées, ainsi que la gestion globale d'un registre. Le SRS est utilisé par les bureaux d'enregistrement pour se connecter au registre.

  • Système de noms de domaine (DNS)

    Le système de noms de domaine guide les utilisateurs sur Internet. Chaque ordinateur connecté à Internet possède une adresse unique (comme un numéro de téléphone) qui représente une série de chiffres assez complexe. C'est ce qu'on appelle « l'adresse IP » (IP signifie « Internet Protocol », protocole Internet). Les adresses IP sont difficiles à mémoriser. Le DNS rend l'utilisation d'Internet plus facile, car il permet d'utiliser une série de lettres facile à retenir (le « nom de domaine ») plutôt que l'adresse IP complexe. Donc plutôt que de taper 207.151.159.3, vous pouvez taper www.internic.net. C'est un dispositif « mnémotechnique » qui permet de mémoriser plus facilement les adresses.

  • Titulaire

    Les titulaires sont des individus, y compris des individus représentant des entreprises, qui enregistrent des noms de domaine par l'intermédiaire des bureaux d'enregistrement. Le titulaire doit signer un contrat d'enregistrement avec le bureau d'enregistrement, qui établit les conditions dans lesquelles l'enregistrement est accepté et entretenu.

  • Whois

    Tous les registres de noms de domaine utilisent un serveur Whois dans le but de fournir des informations sur les noms de domaine enregistrés. Dans un système de registre partagé, où la plupart des informations sur un nom de domaine sont détenues par les bureaux d'enregistrement, le serveur Whois du registre renvoie vers les serveurs Whois des bureaux d'enregistrement pour disposer d'informations plus complètes sur le nom de domaine.
    Le service Whois contient les coordonnées du titulaire, ainsi que les informations administratives, techniques et de facturation fournies par les bureaux d'enregistrement pour l'enregistrement de noms de domaine. 

Recherche Whois: